Articles de référencement pour vous conseiller.

Les Core Web Vitals : Qu’est ce que c’est et comment les optimiser ?

Core Web Vitals

Le moteur de recherche essaie constamment d’améliorer les résultats de recherche pour ses utilisateurs. Afin d’optimiser vos pages web et offrir une expérience utilisateur sans faille, Google a instauré, le 5 mai 2020, les Core Web Vitals. Ces données uniformes permettent de prononcer clairement sur la qualité technique de votre site web. Alors qu’est ce que les indicateurs des Core Web Vitals ? Comment les optimiser ? Et quel est l’impact des indicateurs sur le référencement naturel ? Réponses dans cet article.

Qu’est-ce que les Core Web Vitals ?

Les Core Web Vitals, souvent appelés les signaux web essentiels, font partie d’une initiative de Google. Celle-ci vise principalement à informer les sites web des indicateurs essentiels à optimiser dans le but d’offrir une expérience utilisateur UX de qualité. Il faut mentionner à ce niveau que Google accorde une importance cruciale à l’UX. Par conséquent, l’amélioration de leur score contribue fortement à améliorer le référencement naturel de votre site.

En outre, les Core Web Vitals s’articulent essentiellement autour de trois paramètres majeurs :

·        Le temps et la vitesse de chargement d’une page LCP ;

·        La stabilité visuelle du contenu CLS;

·        L’interactivité et l’interaction avec la page FID.

D’ailleurs, les trois critères viennent s’ajouter à la liste de recommandations incluses dans l’algorithme de Google. Il s’agit, en fait, des indicateurs de qualité universels à suivre absolument pour tous les sites web. Pour les optimiser, il est recommandé de recourir aux expertises d’une agence de référencement naturel. Veuillez consulter ce site pour trouver tous les conseils pratiques à suivre pour référencer vos pages web.

Focus sur les 3 critères Core Web Vitals

Voici les principaux indicateurs des Core Web Vitals.

Le temps et la vitesse de chargement d’une page web LCP

Le temps de chargement, appelé le Largest Contentful Paint, est une métrique qui mesure la vitesse de chargement nécessaire pour afficher le contenu d’une page.

En effet, ce contenu peut être un texte, une vidéo ou une image. En d’autres termes, cet indicateur nous renseigne sur le temps de chargement perçu par les utilisateurs. Il faut mentionner également qu’un bon LCP doit être inférieur à 2,5 secondes. Si ce score est supérieur à cette valeur, cela nous renseigne que votre page a besoin d’amélioration.

L’optimisation de vos performances LCP passe sans nul doute par booster votre hébergement, utiliser des dimensions correctes pour vos images et exploiter la fonctionnalité Lazy Load.

La stabilité visuelle du contenu CLS

La stabilité visuelle d’une page web est un indicateur qui mesure la fréquence et l’ampleur des changements de positions des éléments.

En effet, le Cumulative Layout Shift mesure les différents changements inattendus que les utilisateurs rencontrent lors du chargement d’une page. Il permet alors d’identifier les boutons ou les liens qui se déplacent après le chargement. Ainsi, le CLS permet de réduire les taux de rebond et d’améliorer considérablement les ventes et l’expérience des utilisateurs.

Dans le but d’améliorer vos performances, utilisez les bonnes dimensions, paramétrez correctement vos encarts publicitaires et intégrer des éléments sous la ligne de flottaison. Toutefois, cette astuce est à utiliser avec précaution afin d’éviter les sanctions. L’idée ici est de cacher le contenu susceptible de se décaler lors du chargement.

L’interactivité et l’interaction sur la page  FID

L’interactivité, ou le First Input Delay est une métrique qui mesure le temps nécessaire pour que l’utilisateur interagisse avec votre page Internet. Cette première interaction peut, par exemple, être un clic, un glissement ou encore un tapotement. Puisque tout retard peut être frustrant pour l’utilisateur, il est important de veiller à ce que le site soit réactif. De cette façon, il faut travailler l’engagement et la convivialité de l’ensemble de votre site.

En réalité, le FID ne se mesure pas en seconde, mais en millisecondes. Selon Google, un score inférieur à 100 millisecondes est idéal. Par contre, au-delà de 300 millisecondes, il faut s’attendre à des contre-performances.

Pour l’améliorer, il est conseillé d’éviter les scripts d’applications tierces et l’utilisation d’un système de cache. Enfin, n’hésitez pas à minimiser ou à différer vos ressources JavaScript.

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.